10 octobre 2011: Siné  a du ressort ... Charlie Hebdo fête son numéro 1000

Publié le

Siné Mensuel n°1

Le fondateur de "Siné-Massacre", "L'Enragé", repart en campagne. Le 28 avril 2010,  après 86 numéros,  Siné Hebdo s'était arrêté. "Le journal  - 16 pages, 2€ - n'avait plus assez de lecteurs pour survivre" expliquait dans sa dernière "zone", son rédacteur en chef, le dessinateur Siné. Lui qui voulait "passer du temps à glander" remet les couverts, après un an de semi-retraite. La perspective, en 2012,  de l'élection  présidentielle, puis  des législatives, n'est certainement pas pour rien dans cette décision.
Le nouveau Siné,  paraît le premier mercredi de chaque mois; "le journal qui fait mal et ça fait du bien"  a 32 pages, il coûte 4,80€.  Il faut espérer que ce changement de rythme de parution sera profitable à ce journal satirique et d'information où l'on retrouve Berth, Chimulus, Delessert, Jiho, Lindingre, Malingrëy, Mix&Remix... Fin août, ne trouvant pas son équilibre économique, le mensuel Zelium  avait dû arrêter, après seulement 6 numéros.

 

Charlie Hebdo n° 1000

 

De son côté, le 17 août 2011, Charlie Hebdo, "le journal qui enterre les présidents" (2,50€), publiait son millième numéro. Dans la foulée, les éditions Les échappés  publient Les 1000 Unes de Charlie Hebdo (1992-2011). Les fins observateurs notent qu'il en manque trois. Celles des numéros 61 et 78, illustrés par un certain Siné (l'affaire Val a laissé des traces) et celle du n°164. Le n° 164 n’existerait pas, tout simplement parce qu’il y a eu une erreur lors de la numérotation: "on passe en effet directement du n°163 (daté du 9 août 1995, à la Une un dessin de Gébé) au n°165 (daté du 16 août 1995, à la Une un dessin de Luz)"  explique un spécialiste. link

Commenter cet article