13 mars 2010 : le monastère de Saorge, lieu de résidences d’écriture, va-t-il être reconverti en "hôtel de luxe privé" ?

Publié le


Surplombant la vallée de La Roya (Alpes-Maritimes), le monastère franciscain de Saorge, classé monument historique en 1917, avait été racheté par l’État en 1967. Depuis 2001, il était devenu un lieu de « retraites d’écriture » accueillant, chaque année, une centaine d’écrivains, traducteurs, scénaristes et compositeurs du monde entier (Europe, Etats-Unis, Amérique du Sud, Asie, Océanie….). Les résidents participent activement à la vie culturelle locale. Le monastère de Saorge s’inscrit dans un réseau institutionnel national autour de la résidence d’écriture qui réunit le Centre national du livre, la Maison des Ecrivains et de la Littérature, le Collège International des traducteurs, la Société des gens de lettres,  la DRAC PACA et l’Académie de Nice. Le lieu est-il maintenant promis à un avenir moins culturel et plus «rentable» ?

Selon l’article du Figaro du 21 janvier 2010, signé par Claire Bommelaer, le monastère de Saorge serait l’un des premiers «monuments-tests» où serait menée, une «étude de faisabilité sur les conditions de création de structures d'hébergement dans les monuments nationaux». Ce projet fait suite à la convention signée en novembre 2009 entre Frédéric Mitterrand, ministre de la culture, et Hervé Novelli, ministre du Tourisme.

La commune de Saorge et les « Amis du Monastère de Saorge »  s’inquiètent de ce projet d’«implantation d’une activité d’hôtellerie, gérée par une entreprise privée et prioritairement axée vers le tourisme d’affaire et de luxe»,  visant «à rendre le patrimoine culturel français avant tout "rentable" ». N'y a-t-il pas assez de palaces et de relais-châteaux dans les Alpes-Maritimes ?

Le sujet sera sans doute abordé au prochain Salon du livre de Paris (26-31 mars 2010) où sont prévues, le 29 et le 31 mars, deux rencontres organisées par la Fédération Interrégionale du Livre et de la Lecture (FILL) sur le thème  "Résidence; un  temps pour créer et partager" et "Résidences d'écrivains; les coulisses de la création ".

Une pétition est en ligne sur le site de la commune de Saorge)  : link

Commenter cet article