14 janvier 2012: Arte contourne la censure libanaise

Publié le

 

Beirut Hotel - Danielle Arbid

 

"Beirut Hotel", 3ème long métrage de la réalisatrice franco-libanaise Danielle Arbid, sera diffusé dans sa version intégrale, sur Arte,  le 20 janvier  à 20h35 (heure française). Présenté en compétition officielle au festival de Locarno (août 2011), au festival de Dubaï, en décembre, le film aurait dû sortir dans les salles de cinéma libanaises le 19 janvier 2012 mais le bureau de la censure de la Sûreté générale a interdit sa diffusion. Non pas en raison d'une cigarette visible sur l'affiche mais  pour les références faites dans le film à l'assassinat, en 2005, du premier ministre Rafic Hariri.
Entre thriller et film d'espionnage, Beirut Hotel raconte la brève histoire d'amour d'une chanteuse libanaise (Darine Hamze) et d' un avocat français (Charles Berling). En voyage d'affaires entre Paris et Damas, il fait escale à Beyrouth, et découvre une ville où la lutte entre différents services secrets et un lourd climat de paranoïa peuvent rappeler le Berlin de la guerre froide.
Les deux précédents longs métrages de Danielle Arbid, sélectionnés au festival de Cannes, ont été victimes de la censure libanaise.  "Dans les champs de bataille" (2004), avait été interdit aux moins de 18 ans. "Un homme perdu" (2007) avait été censuré pour "obscénités"; les autorités avaient demandé à la réalisatrice de couper une dizaine de séquences pour autoriser sa sortie en salles.(L'Orient le jour, 12-01-2012)

Du 22 au 26 juin 2011, a eu lieu à Beyrouth le Festival des films interdits. La direction du Festival international du film de Beyrouth (FIFB) a été autorisée par les autorités libanaises à projeter cinq films bloqués par les services de censure, lors des éditions 2009 et 2010 du FIFB:  Chou Sar ?  du réalisateur libanais De Gaulle Eid,  Green Days  (« Ruzhaye Sabz ») de la réalisatrice iranienne Hana Makhmalbaf, fille du réalisateur iranien Mohsen Makhmalbaf, Gostanza Da Libbiano et Confortorio du réalisateur italien Paolo Benvenuti, Le Chant des mariées de la réalisatrice française Karin Albou  (Iloubnan.info, 01-06-2011)

Commenter cet article