16 novembre 2010: il y a 40 ans, interdiction de l'Hebdo Hara-Kiri... naissance de Charlie-Hebdo

Publié le

 

Charlie Hebdo n°1 1970

 

Le 1er novembre 1970, un incendie fait 146 morts dans une discothèque, le "5-7", à Saint-Laurent-du-Pont (Isère). Le 9 novembre, Charles de Gaulle, président de la République, meurt à Colombey-les-Deux-Églises. Quelques jours plus tard, L'Hebdo Hari-Kiri ("bête et méchant") titre en couverture de son numéro 94, daté du lundi 16 novembre 1970, "Bal tragique à Colombey - 1 mort".
On apprend, le même jour, que L'Hebdo Hari-Kiri est interdit d'exposition par Raymond Marcellin, ministre de l'Intérieur... pour "pornographie" :  les services du ministère prétextent avoir relevé dans les numéros précédents de l'hebdomadaire quatre pages de bandes dessinées (trois de Willem, une de Cabu) où sont représentés des sexes masculins!
Comme l'écrit Bernard Joubert, "personne ne voulut croire à une pareille coïncidence: l'arrêté avait été antidaté et il s'agissait d'une censure politique. À droite comme à gauche, rares furent les éditorialistes qui ne manifestèrent pas leur réprobation..." (Dictionnaire des livres et journaux interdits, p 412).

Une semaine plus tard, lundi 23 novembre 1970, naît un nouveau journal, Charlie-Hebdo. Il est édité par les Éditions du Square, tout comme l'était L'Hebdo Hara-Kiri. On y retrouve les mêmes dessinateurs: Cabu, Cavanna, Choron, Delfeil de Ton, Fournier, Gébé, Reiser, Willem, Wolinski. On peut lire sur la couverture de ce n°1: "Il n'y a  pas de censure en France".  On peut y voir un dessin de Gébé dans lequel un aveugle, reconnaissable à sa canne blanche et à ses lunettes noires, déclare "Liberté de la presse? Vaut mieux entendre ça que d'être sourd!". On peut noter aussi cet avertissement: "Charlie-Hebdo" ne remplace en aucune façon "L'Hebdo Hara-Kiri".
Au moment de l'interdiction, 40.000 exemplaires de "L'Hebdo Hara-Kiri"  étaient vendus chaque semaine. Très rapidement, Charlie-Hebdo atteindra et dépassera les 100.000 exemplaires. Raymond Marcellin renoncera à interdire le nouveau titre.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article