18 janvier 2010: Un internaute condamné pour ses propos sur un forum boursier.

Publié le

Un investisseur suisse, habitué du forum Boursica, accusait le producteur d'énergie éolienne Theolia de tromper ses actionnaires. Il a été condamné à une amende de 20.000 euros par l'Autorité des Marchés Financiers. C'est une première.
L'affaire remonte à 2007. Roland Testuz, un conseiller juridique de Lausanne, enchaîne sur Boursica les accusations contre Theolia. Selon lui, le groupe se livre à des manipulations comptables pour cacher sa mauvaise santé financière. L'AMF décide d'enquêter à la fois sur Theolia et sur les messages de Roland Testuz. Résultat : le 1er octobre dernier, l'AMF sanctionne Theolia. Le groupe aurait surévalué certains actifs et transactions, et il aurait diffusé des informations inexactes sur un de ses projets d'éoliennes. Le même jour, l'AMF sanctionne aussi Roland Testuz. Elle vient juste de publier sa décision sur son site. Les dirigeants de Theolia avaient bien commis des fautes, mais les accusations sur Boursica étaient, elles, infondées. Sanction : 20.000 euros d'amende.
À l'AMF, on explique suivre de près ce qui se raconte sur le web, notamment sur les forums boursiers. Certains messages peuvent en effet faire grimper ou dégringoler le cours d'une action. Ainsi, en février 2000, un message posté sur Boursorama avait fait chuter l'action Valtech de 14% en deux jours. Cible de ce message : les dirigeants du groupe de consulting, accusés d'avoir dissimulé leurs opérations personnelles sur le titre. En l'occurence, l'essentiel des accusations étaient fondées. L'enquête les avait confirmées, et les dirigeants de Valtech avaient été condamnés pour avoir «faussé le fonctionnement du marché».(Source: François Krug / Eco89)

Commenter cet article