19 février 2010: La pièce de théâtre “Les derniers jours des Ceausescu” menacée d’interdiction (Roumanie)

Publié le


afis ultimele zile ale lui ceausescu 0


Valentin Ceausescu, né en 1947,  le dernier en vie des trois enfants du dictateur roumain, veut interdire que la pièce soit rejouée à Bucarest. Son avocat a rappelé qu'il avait obtenu la protection de la "marque Ceausescu" auprès de l'Office roumain pour les marques et les inventions (OSIM) : "Nous avons demandé l'arrêt de toute représentation ainsi que des dommages et intérêts de 1 euro symbolique", a-t-il déclaré. "Le but du plaignant n'est pas de s'enrichir mais d'empêcher que le nom de son père soit déshonoré."  Pour le fils du "Conducator" - dit aussi “le Danube de la pensée”, “le Génie des Carpathes”- , ce spectacle fait de son père une marque susceptible d'engendrer des profits. Nicolae Ceausescu et  sa femme, Elena, avaient été fusillés le 25 décembre 1989, à la suite d'un procès de 55 minutes où ils avaient été déclarés coupables de génocide.
L’auteur et metteur en scène Milo Rau s'insurge : "La liberté de l'art est plus importante. Personne ne peut se prévaloir de droits sur une figure historique, parce que l'histoire nous appartient à tous."  Montée par l'Institut international sur les meurtres politiques, situé à Berlin et à Zurich, la pièce (Die letzten Tage der Ceausescus) avait été créée le 10 décembre 2009 au Théâtre Odeon de Bucarest avant une tournée en Allemagne et en Suisse. Les producteurs du spectacle entendent poursuivre l'aventure malgré la menace de procès. (Le Monde)

Commenter cet article