19 janvier 2010: Prison ferme pour des militants de la liberté d’expression.(Vietnam)

Publié le

Trois militants vietnamiens, qui avaient notamment diffusé leurs idées sur Internet, ont été condamnés en appel à des peines de prison ferme à Hanoï. Déjà condamnés à des peines de prison en première instance, ils comparaissaient pour propagande contre le régime communiste. La presse étrangère n'a pas été autorisée à suivre les débats. Le poète Pham Van Troi écope de quatre ans de prison, l'ancien enseignant Vu Van Hung et le poète Tran Duc Thach, de trois ans. Les trois hommes avaient été jugés en octobre, en même temps qu'un groupe de six autres militants – dont le procès en appel, également pour propagande contre le régime, est prévu jeudi et vendredi. Quatre autres militants prodémocratie, dont l'avocat Lee Cong Dinh et le blogueur-informaticien Nguyen Tien Trung, formé en France, doivent également être jugés cette semaine en première instance; ils sont accusés de tentative de subversion du régime, un crime cette fois-ci passible de la peine de mort. (AFP/Le Monde)

Commenter cet article