1er juillet 2011: L'Alcazar escamote le visuel d'une mosquée (Marseille)

Publié le

La smala d'Abd el Kader

 

Depuis cinq ans, le groupe Échelle inconnue questionne à travers son projet  "Re-dessiner la Smala d'Abd el Kader", la visibilité et l'invisibilité de l'islam dans l'urbanisme.
Quelle ne fut pas sa surprise en découvrant "l'affichette" définitive proposée par l'Alcazar, pour annoncer la manifestation que la bibliothèque marseillaise à vocation régionale avait programmée dans ses locaux: le dessin d'une  mosquée, prévu initialement, avait disparu.
Dans un communiqué, le groupe Échelle inconnue réagissant à ce qu'il considère comme un acte de censure, annonce qu'il annule l'exposition «Marseille, schéma exotérique musulman» prévue à la bibliothèque de l'Alcazar et qu'il la déplace dans les rues de la ville : le 1er juillet de 10h à 14h, face à l’Hôtel de ville, puis de 13h30 à 18h, le 2 juillet place du Colonel Edon (au pied de Notre-Dame de la Garde), le 4 juillet place des abattoirs (face au site de la future grande mosquée), le 5 juillet face à la bibliothèque de l’Alcazar. Les conférences prévues de Stany Cambot (La Smala d'Abd el Kader à l'assaut du Plan d'Aou) et de Franck Frégosi (L'Islam au prisme de la République: entre libre exercice du culte et domestication de la religion) seront retransmises par Radio Grenouille (88.8 FM ) le 16 juillet à 10h. Voir ici link et là link

 

Smala nomade - Echelle inconnue

 

Interrogé par La Provence (01-07-2011), Daniel Hermann - en charge, comme 9ème adjoint du maire, de l'action culturelle, des musées et des bibliothèques - a déclaré : "Sur les affiches, on met du texte et rien d'autre. Si on avait voulu censurer, on aurait dit qu'il n'y avait pas de salle libre."
"La mairie de Marseille contre les minarets?" questionne de son côté Marsactu (30-06-2011) qui note  "un contexte tendu à Marseille où, malgré  le rejet du recours intenté par des militants du Front National, la construction de la Grande Mosquée cale depuis plusieurs mois."

Commenter cet article