20 janvier 2010: Droit à l’image, droit à l’information.

Publié le

Au moment où de nombreuses images de Haïtiens morts durant le tremblement de terre sont données à voir dans les médias, contrairement à ce qui s’était passé, par exemple, lors de la chute du World Trade Center (11 septembre 2001), la juriste  Joëlle Verbrugge s’interroge dans son blog sur “Les deux vitesses de la dignité humaine et le droit à l’information” (15 janvier 2010). Parmi les exemples avancés, elle cite tout d’abord ces deux cas.
L’hebdomadaire Paris Match a été condamné en 2000 pour avoir publié une photo jugée “attentatoire à  la dignité de la personne humaine” , donc “illicite”, montrant  “distinctement le corps et le visage du préfet (Érignac) assassiné, gisant sur la chaussée d'une rue d'Ajaccio”. En 2001, la Justice avait, cette fois, débouté une victime de l'attentat commis en 1995  dans la station de RER Saint-Michel à Paris. Même si la plaignante était reconnaissable sur cette photographie, faite sans son consentement, où elle apparaissait en partie dénudée, la Justice avait conclu que la  photographie ne portait pas atteinte à sa dignité , et ne faisait que rendre compte de la détresse des victimes suite à un fait d'actualité particulièrement brûlant.
link

Commenter cet article