21 avril 2010: 7 personnes proches des milieux catholiques “traditionalistes” ont tenté de faire interdire une représentation des "Clandestines" (Aude)

Publié le

Depuis début mars, "Clandestines",  spectacle parlé, chanté et dansé, par Perrine Fifadji, sur une mise en scène de Francis Haas, et produit par la compagnie Octan, fait le tour des villages du Lauragais. Danseuse et chanteuse d'origine béninoise, Perrine Fifadji  a recueilli les témoignages de cinq femmes africaines clandestines, qui lui ont raconté leurs  épreuves. Samedi 10 mars à Villasavary, le spectacle a failli ne pas commencer, un groupe contestant pendant 35 à 45 minutes la légalité de la soirée et le fait qu'une "salle publique, payée par (ses) deniers, soit utilisée pour valoriser les clandestins". Le maire, venu sur place, a assuré que la salle avait été louée dans les règles et la gendarmerie a adressé, par téléphone, une fin de non-recevoir aux manifestants qui ont quitté la salle sous les huées du public. Le porte-parole de la famille qui  protestait contre ce spectacle s’était  opposé il y a un an à la pièce "Jésus reviendra et il sera une femme" de Marie-Christine Cordier. La  prochaine représentation des “Clandestines” aura lieu le 24 avril 2010 à Fanjeaux. Le spectacle (durée 1h30), subventionné par le Conseil général de l'Aude et le Conseil régional Languedoc-Roussillon, sera en tournée jusqu’au 29 mai; il est accompagné d’une exposition “Les sans-papières”. (Midi libre - La Dépêche, 12 avril 2010)

Commenter cet article