24 janvier 2010 : ELENA, fichier des salariés, des grévistes, des licenciés. (Allemagne)

Publié le

ELENA  - pour Elektronischer Einkommensnachweis que l’on pourrait traduire par "preuve électronique de revenus" - est le fichier national qui,  en Allemagne, enregistre les salaires et les ressources de tous les salariés. Les buts officiels de ce fichier central sont - non la lutte contre le terrorisme ou la pédophilie - d’apporter une «simplification» des démarches administratives, un gain de temps et d’argent, une sécurité contre la  fraude dans la demande de prestations sociales et un «avantage» pour les salariés qui auraient rapidement besoin d’une attestation de travail que l’employeur refuserait de leur fournir (dans les temps). D’autres fonctions inavouées  de ce fichier viennent d’être récemment découvertes: ELENA est aussi une base de données qui  recense le temps de grève de tous les salariés d’Allemagne, la légitimité ou non-légitimité d’une grève, les rappels à l’ordre à l’égard des employés, des temps de lock-out ainsi que les raisons d’un licenciement (faute grave, refus de suivi d’ordre, inadaptation, incompétence etc.).Pour seule explication, la Bundesagentur für Arbeit (BA, agence fédérale pour l’emploi) a déclaré qu’elle avait besoin de connaître le temps de grève non légitime pour déduire ce temps de l’allocation de chômage auquel un licencié a droit. (Agoravox)

Commenter cet article