25 mai 2010: Le Conseil général de la Somme censure une exposition de dessins pour adultes (Amiens)

Publié le

Affiche Leo Kouperjpg

 

Affiche de Léo Kouper / Exposition Pour adultes seulement

 

Cent oeuvres encadrées, le catalogue chez l'imprimeur prêt à tirer: l'exposition Pour adultes seulement qui devait avoir lieu du 19 mai au 19 juillet 2010 à la Bibliothèque départementale de la Somme  a été annulée, sans explication, quelques jours avant son ouverture, par Christian Manable, président du Conseil général. (soir-be, vendredi 21 mai)

Surprenant cadeau pour Hervé Roberti, conservateur en chef, en poste depuis quinze ans, à quelques semaines de son départ en retraite. Une immense marque de respect pour tout le personnel qui travaille sur l'exposition depuis un an, et particulièrement pour Janine Kotwica, commissaire de l'exposition. Elle qui, précédemment, avait contribué à la mémorable exposition Le Cochon, portrait d'un séducteur, ne s'attendait pas une telle décision. Spécialiste du livre jeunesse, elle avait  proposé à des illustrateurs, travaillant pour la jeunesse, de dessiner cette fois-ci "pour les grands". 26 dessinateurs avaient répondu "présent", et pas des moindres: Gilles Bachelet, Michel Backès, Christophe Besse, Michel Boucher, Nicole Claveloux, Jean Claverie, Frédéric Clément, Isabelle Forestier, Claire Forgeot, André François, Alain Gauthier, Bruno Heitz, Louis Joos, Lionel Koechlin, Léo Kouper, Georges Lemoine, Daniel Maja, David Merveille, Alan Mets, Jean-Charles Sarrazin, Marcelino Truong, Tomi Ungerer, Zaü, Albertine Zullo. Certains avaient même fait des dessins spécialement pour l'exposition. Prudente, la commissaire avait fait un choix parmi les dessins pour adultes de Tomi Üngerer, pourtant visibles dans une salle du musée de Strasbourg. L'exposition Pour adultes seulement avait lieu dans une bibliothèque départementale, lieu que ne fréquentent pas les enfants. En l'absence d'explication,  l'annulation de l'exposition est d'autant plus incompréhensible! Il faut espérer que le président du Conseil général reviendra sur sa décision non motivée, et qu'il sera possible de voir l'exposition à Amiens, ou ailleurs. Elle est prête. 

Commenter cet article