26 décembre 2011: L'Union européenne interdit le documentaire qu'elle avait commandé sur les femmes afghanes

Publié le

L'Union européenne a interdit la diffusion de «In-Justice : The Story of Afghan Women in Jail», documentaire qu'elle avait commandé à Clémentine Maupas et financé à hauteur de 70.000 euros pour promouvoir les droits des femmes en Afghanistan: elle craint "que les femmes qui y figurent ne soient mises en danger par la diffusion du film ".
D'après le New York Times (1-12-2011) qui a pu le voir, le film présente le cas de trois jeunes femmes emprisonnées: celle d'une adolescente de 14 ans qui aurait été kidnappée et se serait enfuie pour retrouver sa famille; celle d'une femme de 26 ans, jugée pour adultère qui aurait fui le mari qui la maltraitait pour suivre un jeune homme dont elle était tombée amoureuse; celle de Gulnaz, jeune femme  violée à 19 ans  par son cousin et condamnée à 12 ans de prison... pour relation sexuelle hors du mariage. Gulnaz a donné naissance en prison à une fillette issue du viol, un juge lui propose sa libération à condition qu'elle épouse son violeur... (The Times, 1-12-2011, Rue89, 4-12-2011)

 

Love Crims of Kabul

 

Aux États-Unis, du 11 au 24 juillet 2011, a été diffusé sur le réseau HBOLove Crimes of Kabul, documentaire de la réalisatrice irano-américaine Tanaz Eshaghian. Tourné dans la prison de femmes de Badam Bagh, le film est centré sur les cas de trois jeunes femmes, emprisonnées en attente de jugement: Aleema (22 ans) s'est enfuie de chez elle, Kareema (20 ans) est enceinte de son petit ami, Sabereh (18 ans) a été retrouvée par son père dans les toilettes avec un garçon...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article