28 avril 2010: Siné part en retraite (Paris)

Publié le

sine-hebdo-85

 

Après 86 numéros de 16 pages, soit 1.376 pages sans publicité, Sine Hebdo publie son dernier numéro ce mercredi 28 avril 2010. L'hebdomadaire satirique, qui avait vendu jusqu'à 140.000 exemplaires, était tombé depuis plus d'un mois à 35.000. Plus d'une centaine de personnes auront participé à cette aventure. Parmi les "plumes", on notera les noms de  Denis Robert, Noël Godin, Serge Quadruppani, Guy Bedos, Michel Onfray... et parmi les dessinateurs et caricaturistes, ceux de  Berth, Mix&Remix, Étienne Delessert, Rémy Malingrëy, Jiho, Large, Lindingre, Miss.Tic...
L'histoire de Siné Hebdo est entièrement liée à son fondateur, le journaliste et dessinateur Siné, 82 ans (né le 31 décembre 1928, fondateur précédemment des mémorables Siné Massacre, L'Enragé). Licencié en juillet 2008 de Charlie Hebdo, il avait répliqué deux mois plus tard en montant un journal concurrent dont le premier numéro paraissait le 10 septembre. Philippe Val, directeur à l'époque de Charlie Hebdo - avant sa nomination à  France Inter - avait invoqué, pour justifier l'éviction de Siné, une  phrase parue le 2 juillet 2008 dans la rubrique "Siné sème sa zone":  "Jean Sarkosy, digne fils se son paternel (...) vient de déclarer vouloir se convertir au judaîsme avant d'épouser sa fiancée, juive et héritière des fondateurs de Darty. Il fera son chemin dans la vie, ce petit!." Cité à comparaître le 9 septembre 2008 devant la 6e chambre correctionnelle du tribunal de grande instance de Lyon par la Licra pour « incitation à la haine raciale », Siné avait été relaxé le 24 février 2009, les juges considérant qu'il avait usé de son droit à la satire. Pour de nombreux observateurs,  cette accusation d'antisémitisme, à l'origine du renvoi de Siné, n'aurait été qu'un prétexte, cachant le désaccord éditorial de Siné et de Val dans l'affaire Clearstream, et particulièrement sur le cas du journaliste Denis Robert: celui-ci, défendu par Siné, était attaqué dans Charlie Hebdo par Val et devant la justice par Richard Malka, avocat à la fois de Clearstream et de Charlie Hebdo.
Le 13 octobre  2010 sortira dans les salles un film de Stéphane Mercurio, consacré à l'aventure de Siné Hebdo : " Mourir? Plutôt crever!"

 

 

Charlie-Hebdo-juillet-2008.jpg

Commenter cet article