28 mars  2011: Retour des autodafés  (Benghazi, Gainesville)

Publié le

Mercredi 2 mars 2011, des centaines de Libyens qui réclament le départ du colonel Mouammar Kadhafi ont alimenté un feu de joie  en pleine rue de Benghazi avec des dizaines d'exemplaires de son "Livre vert". Recueil de pensées du leader libyen, manifeste politique sur  le "Jamahiriya" ou le pouvoir des masses,  "bible de la révolution", le "Livre vert"  est un ouvrage que chaque Libyen devait commencer à lire dès le plus jeune âge. "Durant les 42 dernières années, nous avons été induits en erreur par les idées de Kadhafi" a déclaré l'un des participants à l'autodafé (AFP). link

 

Le pasteur intégriste américain Terry Jones qui, en septembre 2010, avait menacé de détruire 200 exemplaires du Coran à l'occasion de la commémoration des attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis, s'entête... prudemment.
Dimanche 20 mars 2011, il a fait brûler un exemplaire du Coran lors d'une cérémonie ouverte au public à Gainesville (Floride), en présence d'une trentaine de personnes. Le livre a été mis à tremper pendant une heure dans du kérosène. Il a ensuite été placé dans une urne en métal disposée au centre de l'église, et un pasteur, Wayne Sapp y a mis le feu avec un briquet à barbecue. Des participants fréquentant le Dove World Outreach Center se sont pris en photo pendant que le livre brûlait. (Le Monde /AFP, 21.03.11 ) Voir ici : link

Commenter cet article