4 janvier 2010 : L’éditeur belge André Versaille publie un Manuel pratique du terroriste, attribué à Al-Qaida.

Publié le

En mai 2000, en fouillant l'ordinateur d'un certain Anas Al-Liby alias Nazih Al-Raghie, membre présumé d'Al-Qaida, la police anglaise met la main sur un document en arabe qui se présente comme un manuel, et qui détaille par le menu comment survivre dans la clandestinité, recruter des nouveaux membres et mener des actions terroristes sur un territoire occidental.Le propriétaire de l'ordinateur, en fuite, sera inculpé pour son rôle présumé dans les attentats à la bombe perpétrés le 7 août 1998 contre des ambassades américaines en Afrique.
Traduit par les services anglais, le document fut authentifié par le FBI avant d'être distribué à divers services de renseignements dans le monde puis publié sur Internet par le département de justice américain à l'occasion d'un procès en 2005. 
De nombreuses copies du “manuel de Manchester” circulent sur la toile, mais en anglais. C'est pourquoi André Versaille, qui considère qu’ “ on ne se défend efficacement contre un péril que si l'on en comprend la nature », a décidé d'éditer le texte en français. L'éditeur belge a choisi de censurer certains « passages qui évoquent dans le détail comment frapper mortellement un individu, produire des poisons ou fabriquer des explosifs (...) À chaque fois qu'un passage nous a semblé dangereux à publier, nous l'avons remplacé par des points de suspension. De même, nous n'avons pas reproduit les dessins ».( Source:  Ludovic de Foucaud, Nouvel Obs, 4 novembre 2009) 

Commenter cet article