5 avril 2010: Les “Chrétiens-Démocrates” n’aiment pas la "fête d’enfer" qui se prépare à Clisson (Loire-Atlantique)

Publié le


Apparemment, Christine Boutin n’aime pas le rock,  surtout quand il est “hard”, “heavy”, “black” , “metal”. Elle n’ apprécie pas Alice Cooper, Kiss, Deftones, Sepultura ou Mass Hysteria. Dans un courrier en date du 17 mars 2010, rendu public sur son site, la présidente du parti Chrétien-Démocrate  demande à la fondation Kronembourg de “cesser de financer”  le festival Hellfest de Clisson, prévu cette année les 18-19-20 juin.
C. Boutin est choquée  par ce festival qu’elle souhaiterait voir interdit, et par son affiche : “Un homme au physique satanique avec des crocs sanguinolents" (...) “Un visuel qui ne peut que choquer les enfants obligés de subir cette publicité morbide d’une violence rare”.  "Est-il pertinent d’associer l’image de votre groupe à un festival qui promeut et véhicule la culture de mort ?", interroge Christine Boutin. Selon elle, il "est avéré que ce type de manifestation peut influencer négativement des jeunes en fragilités psychologiques au point de les amener à poser des actes graves et violents". Déjà en 2008, comme le rapporte  Presse-Océan, le député UMP Jean-Frédéric Poisson avait noté que le Hellfest "valorisait le satanisme" !
Interpellé le 30 mars à l’Assemblée nationale par le député socialiste Patrick Roy, le ministre de la Culture a souhaité couper court à toute polémique : "Le bruit court selon lequel le doux pays du Puy du Fou deviendrait le gouffre à Lucifer. Allons ! Il faut raison garder ! (...). La diversité culturelle est notre richesse. Elle n'exclut pas les préférences individuelles. Mais elle impose le respect, la curiosité, l'échange et le dialogue..."
De son côté,Benjamin Barbaud,  directeur du Hellfest,  a confié au quotidien Le Parisien   : "C'est comme cela depuis cinq ans (...). L'an passé, des pèlerins sont venus jeter de l'eau bénite et des médailles religieuses sur le site pendant les préparatifs.” (Musicactu)

Site Hellfest : link

Commenter cet article