7 juin 2010 : Le réseau Utopia déprogramme un film israélien

Publié le

Suite à l'attaque, par l'armée israélienne, d'une flotille humanitaire pour Gaza, qui a eu lieu lundi 31 mai 2010 dans les eaux internationales, faisant neuf morts et une cinquantaine de blessés, le réseau de salles de cinéma Utopia  a décidé de pas diffuser À 5 heures de Paris. Cette comédie "romantique" (Le Monde), premier film du cinéaste israélien Leonid Prudovsky qui doit sortir en France le 25 juin, sera remplacée par Rachel (2008), documentaire de Simone Bitton, consacré à Rachel Corrie, pacifiste américaine de 22 ans, écrasée par un bulldozer  israélien  dans la bande de Gaza en 2003, alors qu'elle tentait d'empêcher la destruction de maisons palestiniennes. La projection de Rachel dans les salles du réseau indépendant (Avignon, Bordeaux, Montpellier, Saint-Ouen l'Aumône & Pontoise,  Toulouse & Tournefeuille) sera suivie d'un débat.
Anne-Marie Faucon, co-fondatrice d'Utopia, a déclaré au Post à propos de À 5 heures de Paris : c'est un "un bon film, ni politique, ni polémique (...) Nous le programmerons lorsque le blocus de Gaza sera levé. Notre démarche est un appel à la réflexion et à la liberté. C'est aussi un message aux réalisateurs israéliens, pour les inciter à réfléchir à ce qui se passe dans leur pays. Les cinéastes qui travaillent avec des fonds israéliens cautionnent, dans un sens, la politique de leur pays."

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article