9 février 2010: Un X à effacer.

Publié le

en16411Dans Artpress (n°354, février 2010), Bernard Joubert (Prix Tartuffe 2007) demande au ministre de la Culture la levée de l’interdiction qui touche le film “Histoires de sexe(s)” de Jack Tyler et Ovidie  ainsi que la suppression de  la loi X. Comme beaucoup d’observateurs, il note qu’ ”aucune contrainte légale n’obligeait Frédéric Mitterrand à se montrer d’une telle sévérité. L’interdiction aux moins de 18 ans suffisait.”  Il considère que “la décision qui a été prise est une censure anachronique qu’il n’est plus possible de justifier raisonnablement au 21 ème siècle”. En cinéphile averti, il rappelle aussi au ministre sa participation comme acteur, dans le film érotique de Pierre Kalfon, Le Triangle écorché (1974): Frédéric Mitterrand y jouait, en tout bien tout honneur, le rôle de Claude, un majordome et ne baissait pas son pantalon. La Commission  avait voté pour un refus de visa en raison de “quelques images très précises de fellation, qui d’ailleurs n’ajoutent rien au propos”. Mais clément, Michel Guy, le ministre de la Culture de l’époque, n’avait pas suivi cet avis et avait permis au film de sortir.
Bande-annonce du film "Histoires de sexe(s)"link

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article