18 février 2010: La Turquie condamnée pour avoir saisi et détruit un livre d’Apollinaire (Strasbourg)

Publié le

ON-BIR-BIN-KIRBAC-GUILLAUME-APOLLINAIRE 22438272 0

Éditeur dans la maison d'édition "Hades", le plaignant, Rahmi Akdas, avait publié en juin 1999 "Les Onze Mille Verges", roman érotique du célèbre poète et artilleur français, traduit en turc sous le titre "On Bir Bin Kirbaç". Il avait été condamné en 1999 à Istanbul à une forte amende "pour publication obscène ou immorale, de nature à exciter et à exploiter le désir sexuel de la population". Les ouvrages avaient été saisis et détruits.
Dans son arrêt, après avoir relevé que l’ouvrage en question était «l’œuvre d’un auteur mondialement connu, Guillaume Apollinaire» et «avait lors de sa première publication en France, en 1907, fait scandale par son contenu érotique jugé trop cru», la Cour européenne des Droits de l'Homme  affirme qu’ «elle ne saurait sous-estimer dans ce cas précis le passage de plus d’un siècle depuis la première parution de l’ouvrage en France, sa publication dans de nombreux pays en diverses langues, ni sa consécration par l’entrée dans “La Pléiade” une dizaine d’années avant la saisie dont il a fait l’objet en Turquie». La Cour européenne des Droits de l'Homme "considère que la reconnaissance accordée aux singularités culturelles, historiques et religieuses des pays ne saurait aller jusqu'à empêcher l'accès du public d'une langue donnée, en l'occurrence le turc, à une oeuvre figurant dans le patrimoine littéraire européen". (AFP)

Les Onze Mille Verges
à livre ouvert :  link
Jugement de la Cour européenne : link
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article