20 mars 2011: Une série télévisée questionne le délit d'outrage au drapeau national (PBLV- Marseille)

Publié le

Un drapeau tricolore a brûlé. C'était le 10 mars 2011, sur France 3, chaîne du service public français, entre 20h et 20h30. Des millions de Français regardaient le 1.674ème épisode  de Plus belle la vie (PBLV), feuilleton télévisé très populaire qui, depuis 2004, du lundi au vendredi, raconte le quotidien des habitants d'un quartier imaginaire de Marseille, Le Mistral.
Deux jours auparavant, le 8 mars (Journée de la femme), Simon, l'un des personnages de la série, avait volé le drapeau tricolore  de son lycée pour l'offrir, en gage d'amour, à Sybille, après y avoir "graffé" son nom. Raphaël, frère de Sybille, voulant mettre fin à la relation qui s'amorce entre le jeune homme et sa soeur, fait pression pour qu'elle rende à Simon son cadeau. Au cours d'un rendez-vous réunissant les trois protagonistes, Simon refuse de reprendre le drapeau. Pour marquer la rupture, Raphaël le détruit en le brûlant. Voir ici "Simon est amoureux... de Sybille"link

Suite  à cet épisode, le site PBLV-Fun, organisait un micro-sondage questionnant les réactions des fans à l'acte de Raphaël. 116 téléspectateurs y répondaient.
SONDAGE: Raphaël a brûlé le drapeau français:
A- C'est honteux, le drapeau est un symbole de la République (18) -> 15,5%
B- Ça me dérange je ne pourrais faire de même (14) -> 12%
C- Ça me dérange pas , c'est juste un morceau de tissu (84) -> 72,4%

Par ailleurs, sur le Forum de PBLV, un blogueur déclarait  : "Je pense que les scénaristes à travers Simon et Raphaël veulent  (...) nous montrer que des jeunes qui brûlent des drapeaux ne veulent pas forcément outrager la République et que les autorités politico-judiciaires font perdre son temps à la police avec ça...alors que la "cohésion nationale" n'est pas spécialement en danger parce qu'un garçon a voulu épater une fille en accomplissant un exploit un peu débile et que le frère de cette fille a voulu la protéger contre un dragueur... Les scénaristes veulent aussi montrer/dénoncer la récupération politicienne qui est faite de ce genre d'incident... et la mayonnaise que font monter certains journalistes autour de ces "affaires"."
Un autre blogueur s'interrogeait:  "Pensez-vous que la production sera poursuivie pour outrage à un symbole de la nation ? Parce qu'il n'y a pas que dans la fiction qu'il a brûlé."

Que va faire le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel ( CSA) qui  vient  de rappeler à l’ordre France Télévisions pour avoir diffusé sur France 3 des épisodes jugés "choquants" de Plus Belle la Vie , les 29 et 30 novembre et le 3 décembre 2010. Les trois scènes incriminées montrent le personnage de Luna s’injectant une dose d’héroïne dans le bras. S'ils sont rediffusés, ces épisodes seront interdits aux moins de 10 ans. La série avait déjà été confrontée à un  problème similaire. En juin 2010, le CSA l’avait accusée de “sous-classification”  pour un épisode dans lequel le personnage de Boher était torturé par un groupuscule d’extrême droite (Nouvel Obs, 16-03-2011).
Que va faire la justice? Suite à la modification de la loi sur l'incrimination d’outrage au drapeau français, il n'y a plus d'exception pour les "oeuvres de l'esprit". L'acte de Raphaël tombera t-il sous le coup de la loi? Ce serait une première.

Commenter cet article