4 avril 2011: Un "Zozo Doué" à Angers, une "Marianne" à Neuville-en-Ferrain 

Publié le

Alertée par une automobiliste, puis par la direction du zoo de Doué-La-Fontaine, la police est intervenue le 24 mars 2011 sur un rond-point d'Angers où était installée, derrière les barreaux d'une cage dorée, une grosse tête du président de la République surmontée d'un panneau où était inscrit "Zozo Doué". L'oeuvre  avait été réalisée par la Maison de quartier du Lac de Maine pour annoncer le carnaval d'Angers prévu la semaine suivante. Installée à 10h, la cage était démontée à 16h puis emmenée au commissariat. (Courrier de l'Ouest, 24-03-2011)
Le lendemain, le "bioparc" de Doué retirait sa plainte. « C’était très gênant pour le zoo de Doué d’être associé à cette insulte mais nous ne sommes pas procéduriers. Et le directeur de la Maison de quartier nous a téléphoné deux fois pour nous présenter ses excuses. (...)  En fait, c’était simplement une blague de potache. On a donc finalement décidé de ne pas aller plus loin »  déclarait le directeur marketing du zoo.
Le 31 mars, vers 19h30, une soixantaine de personnes manifestait en centre-ville, réclamant la restitution de "Zozo". Selon Ouest-France, avant de se séparer, les participants  déposaient des nains de jardin, des bougies et une photo de la « grosse tête »  portant l’inscription « Rendez-nous Zozo ».
Finalement, on apprenait (Ouest-France, 1er avril 2011) que  Brigitte Angibaud,  procureur de la République avait décidé de classer la procédure engagée. La magistrate indiquait que "dans une affaire quasi similaire au Portugal, la Cour européenne des droits de l’homme a jugé disproportionnée une condamnation pour diffamation estimant que la mise en scène relevait de la caricature et qu’il y avait ingérence dans le droit d’un artiste à s’exprimer".
Libéré,  Zozo Doué a pu participer le samedi 2 avril au carnaval d'Angers (Voir ici: link). On a pu aussi observer une autre apparition du chef de l'État : précédé d'un motard en trottinette, le président, surmonté d'un chapeau rappelant celui de Pinocchio, a défilé dans les rues de la ville à l'intérieur d'un étrange véhicule, une chaussure noire géante.

 

Marianne - Catherine Lamacque

Marianne de Catherine Lamacque

 

À Neuville-en-Ferrain (Nord), un buste de Marianne a été retiré de la salle des mariages où il était installé depuis deux ans. Selon le maire, la poitrine, jugée trop "généreuse", du symbole de la République, attirait régulièrement des remarques lors des cérémonies. L'oeuvre, réalisée  par l'artiste Catherine Lamacque suite à une commande de la ville, a été remplacée par un buste à l'effigie de la comédienne Laetitia Casta (France 3 Nord, /AFP, 1er avril 2011).
Diplômée de l'école nationale d'Art de Cergy-Pontoise, Catherine Lamacque vit à Neuville-en-Ferrain depuis 2003. Elle a créé pour la ville une statue de Camille Claudel  installée dans le groupe scolaire du même nom ainsi qu'un populaire "géant" : Honoré de Noefville, attraction de la fête des craquelins . (La Voix du Nord, 27-04-2009). Voir aussi : link

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article