4 novembre 2010: Photos retouchées ou la propagande en images

Publié le

Comme le révélaient le blogueur égyptien Wael Kalil, sur son site, puis Gilles Klein sur Arrêt sur images (17 septembre 2010), le quotidien égyptien Al Ahram,  considéré comme le journal semi-officiel du régime, a retouché une photo d'agence prise à la Maison Blanche, à l'occasion des pourparlers israélo-palestiniens.

Sur la photo originale  le président égyptien  Moubarak, à gauche en bordure du tapis rouge, est en dernière position, à la traîne, à côté de l'israélien Netanyahu, d'Obama au milieu, puis de Mahmoud Abbas, président de l'Autorité palestinienne et d'Abdallah II, roi de Jordanie.

Mubarak - Maison blanche

 

Sur la photo retouchée publiée dans Al Ahram, Moubarak est passé au centre, devant, au premier plan, en tête. Affirmation de sa préséance.

 

Mubarak Al Ahram

 

 

Dans un autre genre, mardi 2 novembre, Alexis Corbière, élu du Parti de gauche et adjoint à la mairie du 12ème, signalait une supercherie sur son blog. Mercredi 3 novembre, Le Canard enchaîné s’en faisait l’écho, puis toute la presse (Le Monde, Polémiques...) reprenait l'information et dénonçait le trucage. Il concerne une photo de Madame Lagarde, ministre de l'Économie, de l'Industrie et de l'Emploi, parue en couverture du n°15 de "Les nouvelles du 12ème". Cette  publication de l'UMP, tirée à 60.000 exemplaires, est distribuée gratuitement, une fois tous les deux mois  environ, dans les boîtes aux lettres des habitants du 12ème.

On peut y voir Madame Lagarde interrogée avenue Daumesnil, principale artère du 12ème: affirmation de la présence dans le paysage local, de la ministre, qui est aussi élue d'opposition à la mairie du 12ème. Le trucage est double: la photo a été réalisée par détourage à partir d'une photo  – encore visible sur le site du ministère des finances – prise lors d’un sommet franco-allemand organisé en février. La ministre y répondait aux questions de la chaîne allemande WDR. On remarquera ensuite, que les bijoux de Madame Lagarde ont été gommés : bracelet, bague et boucles d’oreilles ont disparu. En pages intérieures, on constate également que l'équipe du magazine a choisi de faire subir un lifting au visage de la ministre, en gommant des rides (Arrêt sur images)

 

Photos C. Lagarde

Commenter cet article